#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 8:56am
«

Un drôle de zèbre ou de Scapin, Mascarade et émotions, l’Amérique Latine et de jolies tables

À la une Culture

En cette veille de jour férié, les propositions culturelles et gustatives ne manquent pas. Tour d’horizon des pièces, spectacles et tables qui valent le déplacement.

A tout seigneur, tout honneur, c’est par le Forum qui fête actuellement son centenaire que nous commençons. La vénérable institution acueille Paur Mirabel pour « Zèbre ». Aucun rapport avec les livres et l’histoire familiale du formidable auteur qu’est Alexandre Jardin mais bien un one-man show à la fois doux et tendre et qui met l’accent sur la singularité d’un individu par rapport à la norme sociale à laquelle il s’oppose.

Originaire de Montpellier, cet humoriste de 26 ans à la voix reconnaissable entre toutes a été désigné, en 2021, comme une « nouvelle sensation de l’humour français » par Le Parisien et ses chroniques dans La Bande originale de Nagui sur France Inter cartonnent.

A la Comédie en Île, c’est une version revisitée des Fourberies de Scapin que propose la Compagnie Gommette. Cette comédie en trois actes fortement inspirée de ce qui se faisait dans la botte transalpine est l’une des oeuvres les plus connues de Molière. Si elle n’a pas connu un franc succès à sa sortie, elle est par la suite devenue l’une des pièces les plus jouées du répertoire français.

La Compagnie Gommette revisite cette illustre fable drôlatique avec légèreté pour la rendre accessible, visuelle et ludique.

Dans le cadre du « Forum sans transition ! », le Théâtre de Liège propose deux pièces. Dans « L’oeil, l’oreille et le lieu », la choregraphe Michèle Noiret propose une fable dystopique pour nous reconnecter à la richesse de la nature. « S’il serait présomptueux de penser que le théâtre puisse inverser la tendance quant au réchauffement climatique, peut-être peut-il réveiller l’émerveillement et la fascination que nous avons perdus en observant le monde du vivant. Peut-être peut-il canaliser la tristesse et la colère que nous ressentons face à sa disparition pour nous pousser à changer le cours des choses », précise le Théâtre de Liège.

La Salle de l’Oeil vert accueillera le Collectif Mensuel qui met en scène le monologue éco-féministe de Miranda Rose Hall pour nous inciter à réfléchir à notre responsabilité et à nous investir pleinement dans la transition vers un monde plus durable.

Pour les amateurs de salles obscures, certains films valent le détour ! Ainsi Triangle of Sadness, projeté au Churchill, est un pur chef-d’oeuvre dont vous pouvez retrouver notre critique ici. Mascarade, le dernier film du talentueux et insupportable Nicolas Bedos est lui aussi à l’affiche au Sauvenière. Le fils de Guy livre une fresque sentimentale et tourne en dérision le monde cruel de l’argent roi. Une nouvelle franche réussite après M. et Mme Adelman. Au Churchill, grande avant-première de Dreaming Walls. Une « plongée poétique au cœur du Chelsea Hotel, bâtiment mythique qui a accueilli la fine fleur de l’avant-garde new-yorkaise, Dreaming Walls est une ode à la création artistique et aux fantômes d’une époque qui résonne encore fortement dans nos imaginaires… » selon les Grignoux.

Pour celles et ceux qui préférent la musique et les ors des bâtiments d’époque, l’Orchestre Philarmonique de Liège met l’Amérique Latine à l’honneur avec Osvaldo & Co. « L’Amérique latine recèle une culture traditionnelle riche et diversifiée, née de nombreux brassages culturels. On y retrouve des rythmes et instruments d’Afrique, ainsi que des instruments à cordes qui ont voyagé des pays arabes vers l’Europe pour se transformer ensuite aux mains des Amérindiens », précise l’OPRL. « Les compositions d’Osvaldo, essentiellement originales, évoquent la variété d’un continent haut en couleurs. »

Si toutefois vous préférez profiter des plaisirs de la table, nous ne pouvons que vous conseiller de vous précipiter à Juprelle au restaurant Ô de vie qui fermera ses portes mi-décembre, le talentueux chef Olivier Massart ayant décidé de lancer une « bocalerie ». « « Ce restaurant, c’est une tranche de vie qui m’a conduit à qui je suis et où je vais désormais », nous confiait tout récemment celui qui fut également Président des Jeunes Restaurateurs d’Europe« Quand j’avais seize ans, j’avais à cœur d’amener un jour quelque chose de gastronomique sur Liège. Je n’ai pas décroché d’étoile, ce n’est pas bien grave, je reste très fier du parcours accompli. Nous avons toujours essayé d’être une ‘maison plaisir’ où les clients avaient bon et je crois que nous y sommes parvenus. »

Vous pouvez également prendre la direction du Lucana. « La cuisine italienne fut trop souvent connotée comme une cuisine basique alors qu’elle a tellement plus à offrir », nous précisait Gianni Caruso qui a réussi avec brio à imposer le meilleur de la gastronomie transalpine à Wanze, alliant ambiance chaleureuse et professionnalisme dans les assiettes. « J’ai toujours voulu un resto bien organisé, faire les choses sérieusement sans me prendre au sérieux. » Son crédo demeure le plaisir qu’il peut offrir à ses clients, souvent devenus des amis. « Je n’ai jamais recherché la reconnaissance. Je ne tenais pas à changer de comportement pour décrocher une étoile même si ce genre de distinction fait évidemment plaisir », souligne Gianni. « Mon plus beau cadeau, c’est d’être complet tous les jours. »

Pour rester dans les saveurs de l’Italie, Maccione propose de savoureuses pizzas napolitaines. La carte y est gourmande et très abordable. Que vous soyez plutôt pizza à base rouge ou base blanche, il y en a pour tous les goûts. Et si ça ne suffit pas ou que vous avez des goûts plus particuliers, rien ne vous empêche de pimper votre pizza – notamment avec une burrata complète ! – selon vos envies du moment. Quoi qu’il en soit, la pâte est succulemment fine, à la napolitaine. Et ça, sans exagérer, ça fait une sacrée différence ! Pour les plus gourmands et insatiables d’entre vous, de bons antipasti et une carte des desserts des plus originales vous attend. Entre la pizza Nutella Bueno, le Nutellamisu ou le tartufo pistacchio… On ne vous en dit pas plus, c’est crapuleux ! Autres vrais kifs, les cocktails originaux et stylés pour accompagner ce petit périple impromptu dans la botte transalpine ainsi que la pizza du mois en suggestion, l’occasion de faire aussi de belles découvertes.

Toujours pour la cuisine italienne, deux établissements à Embourg valent particulièrement le déplacement. Tout d’abord le Robertissimo, dirigé depuis sept ans par Dimitri Hermans. « Même si nos menus varient plusieurs fois par an afin de pouvoir, notamment, travailler les produits de saison, certains de nos plats depuis longtemps à la carte n’en bougeront pas. C’est aussi cela notre signature », rappelle ce fringant trentenaire. A peine plus loin se trouve La Trappola dont les assiettes généreuses sentent bon l’Italie.

Pour les amateurs de cuisine asiatique, deux adresses : Les Cinq Etoiles à Angleur et l’emblématique Shangai place Cathédrale. Trop souvent oublié quand on cite les temples de la cuisine asiatique à Liège, le restaurant Les cinq étoiles vaut pourtant la peine qu’on s’y attarde. Dans une cadre élégant magnifié par de hauts plafonds et des boiseries discrètes, le chef Chen Fuqing, qui a pris la suite de Ji Xiaohu, propose une cuisine authentique et raffinée, véritable ode culinaire à son pays d’origine. Quant au Shangai, ouvert en 1963 et ayant réussit même l’exploit d’être récompensé par le Prix National de la meilleure carte des vins en 1996, il demeure une valeure sûre de la Cité ardente.

Pour profiter d’une belle cuisine de brasserie à Liège, direction Le Tripick où tout est beau, bon et sympa. Un peu plus loin, certes, mais tout aussi agréable : La Brasserie des Bobelines à Spa. Cet établissement ouvert en fin de confinement a su, en quelques mois seulement, devenir un incontournable de la Perle des Ardennes, offrant, dans un cadre stylé et dans une ambiance chaleureuse, une cuisine savoureuse.

Enfin, comment ne pas évoquer l’étoilé Toma et Le Coq aux Champs, fraichement distingué par le Gault et Millaux. « Manger chez Christophe Pauly est un vrai rendez-vous avec l’émotion », précise le célèbre guide français.

Voilà, vous avez désormais toutes les cartes en main pour passer une délicieuse soirée !

Thiebaut Colot

Infos et réservations : Le Forum de Liège , Les Grignoux – Cinémas Le Parc – Churchill – Sauvenière – Caméo Home – Home , theatredeliege.be/spectacles , Amérique latine : Osvaldo & Co | OPRL , ScapinLa Comédie en Ile de Liège (comedieenile.be) , ROBERTISSIMO – Restaurant (lerobertissimo.be) , Lucana Restaurant Gastronomique italien à Wanze Huy Liège , Ô de vie Restaurant à Juprelle (odevie-restaurant.be) , Maccione – PIZZA & LOVE. (maccione-pizzeria.be) , Le Shanghai | Restaurant chinois à Liège – Restaurant – Italiaanse, Traditionele Keuken (leshanghailiege.be) , Brasserie des Bobelines | Luxury Spa , Le Tripick, brasserie cool & chic | Le Tripick (brasserie-letripick.be) , Bienvenue – LES CINQ ETOILES (lescinqetoilesliege.be)

Crédit photos : DR

La Maraudière