#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 30 Mai 2024, il est 9:35am
«

« Mettre en avant la gastronomie liégeoise »

À la une Horeca News

La dix-huitième édition des Epicuriales promet encore de savoureux moments de partage et de délicieuses découvertes gastronomiques.

Les Epicuriales, dix-huitième édition ! Ce jeudi 25 avril, le comité organisateur de ce grand raout gastro-festif avait réuni un panel d’invités pour lancer la communication de cet évènement fédérateur et très attendu. C’est au restaurant Yamas Taverna, à Tilff, que le rendez-vous était fixé. « Nous sommes un restaurant grec qui reproduit un peu l’esprit des « taverna » des îles grecques avec des mezze cuisinés par un chef grec », précise François, le propriétaire des lieux, qui aura la tente n°12 lors des prochaines Epicuriales.

« Les Epicuriales furent créées en 2004 avec une ambition qui n’a pas changé depuis : mettre en avant la gastronomie liégeoise », rappelle Pierre Luthers, figure bien connue de la scène culturelle, associative, folklorique et gastronomique liégeoise. « Pour cette nouvelle édition, nous avons pu constater la tendance à une ouverture plus large. Avec des exposants qui viennent de Spa, Visé, Verviers, Tilff ou Huy, les Epicuriales dépassent la grande agglomération liégeoise. »

Les Epicuriales se rapprochent davantage d’un salon que d’une foire, les exposants en profitant pour se faire connaître d’un large public. « Nous souhaitons évidemment que leur participation leur soit profitable car cela représente pour eux une grosse organisation avec une tente de 150 à 200m² qu’ils doivent aménager et animer durant cinq jours », précise Pierre, mentionnant que l’année dernière avait vu un accroissement de l’ordre de 40% de la fréquentation et de 11% du chiffre d’affaires. « Peter Van Rooij du restaurant Vanille, à Eiisden, nous a confié que désormais 80% de sa clientèle est francophone », ajoute Robert Olbrechts, Président du comité organisateur. « C’est la preuve que les Epicuriales offrent de vraies retombées aux participants. »

Cette année encore, les Epicuriales, balade gastronomique à parc et ciel ouvert pour les gourmands et les gourmets, auront lieu dans le parc de la Boverie, classé au Patrimoine Wallon. Une synergie – « forme de jumelage symbolique » selon Pierre – sera d’ailleurs mise en place avec le musée éponyme grâce à différents tableaux de la collection permanente dont certains chefs se seront inspirés pour leurs assiettes. Dix-neuf restaurateurs participeront à cette dix-huitième édition parmi lesquels des habitués de l’évènement ainsi que des petits nouveaux comme « « Chez Martin »« Un chouette bistro où j’ai déjà pris mes habitudes », glisse, goguenard, Pierre. Il y en aura pour tous les goûts – écailler et fruits de mer, cuisine transalpine, sharing food, mets grecs ou latino-américains – alors que la viande wallonne sera à nouveau mise à l’honneur, tout comme, pour la première fois, les vins rosés européens.

« Les Epicuriales sont assez différentes des autres évènements gastronomiques qui se tiennent en Wallonie et à Bruxelles car nous faisons en sorte que chaque exposant recrée une sorte de mini-restaurant proposant un échantillon de son savoir-faire », distingue Pierre. L’idée est que les personnes qui viennent aux « Epis » savourent des assiettes dans différentes tentes au fil de leur balade. « C’est pourquoi nous avons renommé les intitulés des cartes – à partager, à déguster, pour terminer – afin de pouvoir étaler l’offre culinaire sur la journée », embraie Robert. « Nous essayons de trouver un bon équilibre entre le prix et la taille des portions servies », enchaine Pierre.

Comme le savent les quelques 20 000 visiteurs, les animations sont nombreuses aux Epicuriales mais c’est sans doute vers la Tente des Chefs que tous les regards se tournent. « C’est là où nous pouvons être le plus ambitieux en nous approchant de la grande gastronomie tout en mettant en avant le savoir-faire de nos partenaires », dévoile Pierre. « Les chefs viennent bénévolement et prennent du plaisir. Il est d’ailleurs plaisant de constater que la majorité des chefs reviennent d’année en année. »

Pour cette dix-huitième édition, pléthore de sommités des fourneaux de Liège et d’ailleurs sont annoncés pour ces repas confectionnés à plusieurs mains. Mehdi Kebboul, André Le Letty, Jean-Marc Notelet, Luca Bini, Jean-Sébastien Prijot, Peter Van Rooij, Yann Stroobant, Daniel Demolin, Max Zimmer, Elvis Lambillotte, Anaïs Marchettini, Elias Seggaï, Hyun Frère, Yannick Bougnet ou encore Jifi Skocek, Luc Marchant, Fabrice Miserotti, Jean-Luc Daniel, John Tibolla et Michel Germeau viendront régaler les convives. « Neuf repas de plusieurs services auront lieu durant les cinq jours. Les réservations sont ouvertes et les places limitées », prévient Antoine Olbrechts, en charge, notamment, de la communication digitale.

Les Epicuriales seront rehaussées, aussi, par les présences de Ben et Adé, révélés dans la saison 11 du Meilleur Pâtissier, et de Stéphane Jego de « L’Ami Jean » à Paris. Les deux chefs invités d’honneur de ces Epicuriales 2024 seront Denis Groison et Alfio Bruseghini. Le premier, qui possède une solide expérience en France et en Asie, est à la tête du « Mazenay », à Paris. Le second vient des Alpes italiennes mais a depuis longtemps tissé une belle histoire d’amour avec la Cité ardente. « Il mettra notamment en avant la viande… wallonne », félicite Pierre.

Petite nouveauté cette année, la création d’une newsletter en collaboration avec le critique gastronomique Guy Delville. « A raison d’une fois par semaine, elle va progressivement monter en intensité à l’approche de l’évènement mais a aussi pour vocation de perdurer tout au long de l’année afin de mettre en avant la gastronomie », révèle Antoine.

Vous l’aurez compris, ces Epicuriales promettent encore des magnifiques moments gastronomiques et de partage, rehaussés par cette convivialité si chère aux Liégeois.

Toutes les infos sur www.epicuriales.be et sur la page Facebook.

Thiebaut Colot

Crédits photos : Les Epicuriales de Liège

Votre publicité dans le magazine #Liégeois